En attendant le Petit Palais

Publié le

Des avancées, mais un immense chantier !

 

L’intersyndicale CFDT, CFTC, CGT, FO, SUPAP-FSU, UNSA, lève le préavis de grève posé pour le musée Carnavalet et le Musée d’Art Moderne une grande partie des revendications étant satisfaite :

 

 Nous avons été reçus dans le cadre du préavis de grève, mardi 6 juillet à 14 h, à l’Hôtel de Ville par Monsieur Christophe GIRARD et Madame Danièle POURTAUD, assistés par la Direction au grand complet : après discussion, ont été actés les éléments suivants :

 

·        Fin de la mission et de la présence des agents de sociétés privées à l’intérieur des musées a partir du 15 juillet pour le MAM et le 19 juillet pour Carnavalet. Cette présence avait largement compliqué le travail des agents de la Ville et la sécurité des musées concernés.

·        Renforcement à partir du 8 juillet d’une des équipes de nuit du musée Carnavalet totalement désorganisée par le manque d’effectif.

·        Affectation de 3 ou 4 agents supplémentaires dans les musées pour la surveillance de nuit, au début de septembre, la priorité étant donnée à Carnavalet et au MAM.

 

L’intersyndicale a par ailleurs réitérée sa demande d’équipes composées de 4 agents, seules à même d’assurer la continuité du service publique avec des conditions de travail correctes pour les agents (ce qui est loin d être le cas actuellement) et de bonnes  conditions de sécurité. Cette question reste d’actualité et devra être traitée dés la rentrée.

 

L’organisation de la sécurité la nuit doit être abordée avec une vraie réflexion et non pas en obéissant à un mouvement de panique . Certainement pas, non plus, en  écrasant les agents de nuit de rondes inutiles comme cela est le cas au Petit Palais (9 rondes depuis le 23 mai au lieu des trois prévues !!)

 

L’intersyndicale a demandé la suspension de cette situation , elle est prête à déposer une nouveau préavis de grève sur le Petit Palais si cette situation absurde n’est pas réglée.

 

 L’intersyndicale reste et restera extrêmement vigilante et appelle les agents à leur faire part de tous problèmes. Toute réorganisation doit être discutée avec les personnels concernés et les organisations syndicales .

 

Publié dans MUSEES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article