Basquiat dégradé au MAM : Le Supap-FSU dénonce régulièrement le manque d'effectifs

Publié le

Une toile de Basquiat dégradée au Musée d'Art Moderne de la ville de Paris.

AFP, LE 10 NOVEMBRE 2010

 

Une toile du peintre Jean-Michel Basquiat exposée au Musée d'art moderne de la ville de (MAM) a été dégradée par des traces de feutres ou de crayon, mais l'oeuvre a été maintenue en place, a-t-on appris mercredi auprès du syndicat Supap-FSU et de la mairie de .
Confirmant une information révélée par la radio Bleu, le syndicat d'employés municipaux a indiqué mercredi à l'AFP que la dégradation avait été commise samedi ou dimanche, une période de forte affluence dans ce musée.


"Le musée n'a pas de chance, il y a énormément de visiteurs, un agent ne peut pas surveiller tous les tableaux", a ajouté le Supap-FSU qui dénonce régulièrement un manque d'effectifs.
Selon des premières informations fournies par la mairie de Paris, la toile a été crayonnée dans son angle gauche, au milieu d'un dessin de l'artiste, si bien qu'on remarque peu facilement la dégradation.
C'est dans ce musée qu'avait eu lieu en mai le vol spectaculaire de cinq toiles de maîtres, pour une valeur de 100 millions d'euros.
Le Musée d'Art moderne consacre jusqu'au 30 janvier 2011 une vaste rétrospective à l'artiste américain d'origine haïtienne et portoricaine Jean-Michel Basquiat à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa naissance.

Publié dans MUSEES

Commenter cet article