20 Minutes: Delanoë, il veut Free, il a pas tout compris !

Publié le

Source:20 MINUTES Edition de Paris Mercredi 22 Septembre 2010

 

BROUILLE À LA MAIRIE DE PARIS SUR LES ANTENNES FREE

 

« Delanoë, il veut Free, il n'a pas tout compris. » Malgré la bonne humeur affichée, l'heure était plutôt au sérieux, hier, entre les élus Verts de la Mairie de Paris, le syndicat des agents municipaux SUPAP-FSU et les associations PRIARTEM, Agir pour l'environnement et Robin des Toits. Ensembles, ils ont affirmé leur opposition au projet de convention entre la Ville et Free, pour accorder à ce dernier-né des opérateurs mobile le droit d'installer des antennes-relais sur les bâtiments municipaux. « Nous ne sommes pas contre les implantations d'antennes, précise René Dutrey, conseiller de Paris (Verts). Nous sommes contre le fait qu'elles soient réalisées sans tenir compte de l'évolution de l'expertise publique. » A la Mairie, on condamne ce « faux débat» : « La loi nous oblige à traiter Free comme les autres, explique David Kessler, conseiller auprès du Maire de Paris en charge des nouvelles technologies. Si Free veut des antennes, il doit les avoir. » L'argument ne convainc pas les opposants. « Une nouvelle enquête confirme la prévalence des cancers chez les personnes vivant à moins de 500 m d'antennes-relais, avance Robins des Toits. Est-ce que la Mairie est prête à prendre de tels risques? » La question se pose différemment pour David Kessler; « Est-ce possible pour les Parisiens de se priver de téléphone? » La délibération sera votée le 28 septembre.

 

Free veut installer ses propres antennes.

Publié dans wifi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article