Prime du dimanche : La Ville de Paris rencontre les syndicats

Publié le

Travail du dimanche dans les bibliothèques de la Ville de Paris

 

Les organisations syndicales ont rencontrés aujourd’hui Mme Engel pour Direction des Affaires Culturelles et M. Le Goff de la Direction des Ressources Humaines. Voici leur proposition.

 

D’une manière générale elle est calquée sur le régime indemnitaire des musées. Soit :

 

-          passage de 8 à 10 dimanches travaillés soit 1 dimanche sur 4

-          le montant de la prime est différentié selon les catégories A B ou C ainsi que selon l’indice de rémunération de chaque agent. Voici les montants maximaux

o        catégorie C : jusqu’à 962€ brut pour 10 dimanches travaillés

o        catégorie B : jusqu’à 986€ brut pour 10 dimanches travaillés

o        catégorie A : jusqu’à 1379€ brut pour 10 dimanches travaillés

-          le paiement est annuel, une fois les 10 dimanches effectués

 

La position de l’intersyndicale a été très claire, elle a signalé son désaccord en pointant ces différents points :

 

-          le dispositif prévoit de travailler obligatoirement 2 dimanches de plus ce qui est en contradiction avec la délibération actuelle

-          la prime est inégale entre les différents agents (doublement variable en fonction de la catégorie et de l’indice)

-          une augmentation modique en définitive et très en retrait des 100€ net réclamés : environ 5€ net en plus pour les C et 8€ pour les B

-          ce nouveau cadre ouvre la porte à la généralisation de l’ouverture dominicale dans les établissements culturels

 

Commenter cet article