LES BIBLIOTHEQUES PLACEES EN VIGILANCE ORANGE !

Publié le

Service transport des Bibliothèques : La Ville de Paris refuse la solution proposée par les syndicats !!!

 

 

La majorité des organisations syndicales était opposée au démantèlement du service transport des bibliothèques et à sa délocalisation au service des TAM.

 

Lors du Comité Technique Paritaire de la Direction des Affaires Culturelles, toutes les organisations syndicales sans exception ont proposé comme solution de compromis que le transfert du service se fasse avec les agents qui y travaillent, s’ils en faisaient la demande. La Ville de Paris a voté contre cette proposition pourtant peu révolutionnaire. Les TAM étant, paraît-il, opposés à recevoir des personnels suplémentaires (?), la vraie raison étant plutôt la suppression définitive de 8 postes budgétaires. C’est le prix des restructurations en cours à la Ville.

 

Face à ce refus, l’ensemble des représentants du personnel a voté contre le transfert du service transport des bibliothèques au service des TAM (Syndicats: 10 voix contre, Administration : 10 voix pour).

 

Puisque la Ville de Paris a décidé, contre toute logique, ce transfert, nous vous communiquons le document signé par l’ingénieur général des TAM _nous vous indiquerons des que possible où le trouver sur le blog_ (note du rédacteur).

En cas de contestation ce document est le seul qui soit recevable.

 

Les bibliothécaires ne devront pas porter les caisses de livraison. Cette tache revient exclusivement aux TAM et aux conducteurs de ce service qui devront quitter leur véhicule à chaque livraison. La DAC et la DALIAT, direction de tutelle des TAM, devront résoudre ensemble tous les problèmes qui ne manqueront pas de se poser.

 

 

 Bibliothèques en vigilance orange

 

 

Il a fallu deux ans à la DAC pour entamer le processus de suppression du service des transports. Elle y est allée pas à pas, sans aucune transparence, avant de proposer un projet non négociable. Est-ce cette méthode qui va être appliquée pour le futur des bibliothèques ?

 

Nous devons être conscients du danger de la politique municipale pour notre profession et ses personnels.

 

la sectorialisation des bibliothèques est l’instrument choisi par la direction pour permettre la mutualisation des personnels des bibliothèques, la réduction des effectifs, la centralisation des tâches, des décisions et de contrôle

 

C’est dés maintenant qu’il faut s’organiser pour empêcher un nouveau gâchis, s’opposer aux dégradations de notre métier et du service public. Nous allons faire des propositions dans ce sens très prochainement aux agents des bibliothèques.

 

Grand frère t’aime et te regarde

 

Les bilans RTT demandés à toutes les directions font aussi partie du projet de la Ville de Paris de réduire les droits des personnels et de les contrôler en permanence (mise en place de chronogestor dans tous les établissements, remise en cause de certain cycle de travail etc.).

 

C’est ensemble qu’il va falloir se mobiliser et trouver les moyens de résistance

Publié dans Transports

Commenter cet article