La Ville de Paris liquide le service des transports des bibliothèques

Publié le par intersyndicale

Lors du C.T.P de la DAC du mercredi 20 janvier, le transfert du service des transports des bibliothèques était à l’ordre du jour.

 

Rappel : depuis octobre dernier, la municipalité a ouvert un processus de transfert des activités de ce service vers les TAM ; sous divers prétextes de rationalisation (cœur de métier, prêt inter-bibliothèques, manque d’encadrement de proximité…) tout en proclamant l’excellence du travail effectué au quotidien par les agents pour le bon fonctionnement du service public.

 

Face à ce démantèlement du réseau des bibliothèques, les agents de ce service ont mené un combat gréviste depuis novembre dernier pour faire reconnaître leurs droits. Les bibliothèques ont été en grève par solidarité avec les agents pour relayer les inquiétudes des professionnels face à cette atteinte à la qualité même du réseau de la lecture publique.

 

L’Intersyndicale a fait une proposition de compromis, sous la forme de l’amendement à l’avis proposé à notre vote à l’occasion du CTP de la DAC :

 

Les agents, qui ont su démontrer leur conscience professionnelle dans des situations de sous-effectifs, seront intégrés par les TAM dans le service dédié aux bibliothèques s’ils en font la demande. Une formation devra leur être proposée et assurée afin qu’ils puissent passer les permis leur manquant et obtenir ainsi les mêmes qualifications que  leurs collègues des TAM. Un entretien individuel avec le bureau des ressources humaines de la DAC sera organisé après que le projet aura été présenté en CTP, pour permettre à ceux qui en auront fait le choix de passer aux TAM dans de bonnes conditions. Pour les autres, l’entretien devra permettre d’évaluer les souhaits et compétences des agents auxquels des fiches de postes seront présentée. Aucun des agents ne devra être laissé pour compte et affecté dans un poste qui ne lui conviendrait pas.

 

Christophe GIRARD, président du CTP n’a pas accepté notre texte, il a même essayé de nous diviser sur cette question et n’a pas entendu le vœu des personnels et des syndicats qui à l’unanimité ont manifesté leur désaccord en votant contre ce transfert.

 

Nous demandons maintenant à nos collègues des bibliothèques de signaler tout dysfonctionnement qui pourrait perturber le bon déroulement de cette activité.

 

Pour les autres services de la  DAC, l’intersyndicale reste vigilante sur les processus de même nature (regroupement de service, mutualisation des moyens, mise en place de la RGPP, régie autonome pour les musées, projet de direction….)

 

Nous n’acceptons pas que les personnels soient la variable d’ajustement d’économies budgétaires !

 

CFTC, CGT, FO, SUPAP- FSU ,UCP, UNSA

Publié dans Transports

Commenter cet article