Dimanche : l’été sera chaud ?

Publié le

Le Supap a rappelé son opposition à l’ouverture du dimanche de la future bibliothèque Marguerite Duras, à l’emploi de non titulaires sur une mission permanente. Le bilan est négatif. La parité étudiants-titulaires, déjà contestable statutairement, n’est jamais respectée et la Ville de Paris veut même aggraver cette disparité en rendant le nombre d’étudiants travaillant le dimanche majoritaire ! Nous avons aussi pointé le fait qu’à François Truffaut, certains dimanches, le responsable de l’établissement était……un assistant de bibliothèque ! La DAC a reconnu l’anomalie et promis d’y mettre bon ordre. La revendication des personnels de Duras pour travailler le dimanche est de percevoir une prime de 100 euros net. La Ville de Paris propose de passer de 75 euros brut à….75 euros net. De fait, même les syndicats favorables à l’ouverture du dimanche n’ont  pas donné un avis positif au projet de la  nouvelle délibération.

Le vote : les syndicats CFDT, Supap-FSU, CGT, FO, CFTC et UNSA votent contre. L’UCP malgré ses positions……s’abstient ! L’administration, bien entendu,…. vote pour. La délibération (légèrement amendée ….par le Supap !) sera présentée au prochain Conseil de Paris.

Nous avons réaffirmé la position des personnels de Duras, qui n’ouvriront pas le dimanche à moins de 100 euros net et avons annoncé que si les personnels restent sur cette position, le Supap-FSU déposera un préavis de grève pour tous les dimanche dès la rentrée. Il est fort probable que les collègues de la première  Marguerite (Yourcenar) et de Truffaut ne devraient pas rester indifférent à ce mouvement qui s’annonce.

L’intervention très remarquée d’une collègue de Duras a fait prendre pleinement conscience à l’adjoint au maire que cette bibliothèque ne pourrait pas répondre à son ambition avec le faible budget qu’on lui a octroyé.

Commenter cet article

Actuallité 04/06/2010 16:30



Marguerite Duras : inauguration de la médiathèque le 9 juin


Rendez-vous pour un grand moment, on sera bien remontés...









Rédigé par Nicolas Gary, le mercredi 02 juin 2010 à 15h51


S'il vous plaît, un peu de calme dans les rangs des journalistes empressés de découvrir le nouveau lieu d'emprunt de livres et d'autres documents qui doit s'ouvrir prochainement.

En effet, le 9 juin prochain, en présence du maire de Paris, Bertrand Delanoë, la médiathèque Marguerite Duras sera inaugurée avec Anne Hidalgo, Christophe Girard, adjoint chargé de la Culture
- le monsieur pas très aimable, quand ActuaLitté lui pose des questions, sic - ainsi que Frédérique Calandra, maire du XXe arrondissement.





Bertrand Delanoë, avec une cravate et Christophe Girard, très occupé, lors de la conférence Paris en toutes
lettres


 

À cette occasion précise un communiqué de la ville de Paris, Dominique Blanc lira un extrait d’Ecrire de Marguerite Duras.

C'est bien, ça, de redonner vie à des textes et des auteurs qui offrent leur nom à des établissements publics...

« L’ouverture au public de cette médiathèque, la plus grande de Paris avec une superficie de 4 200 m², conçue par l’architecte Roland Castro, aura lieu le samedi 12 juin, dans le cadre de
la deuxième édition du festival « Paris en toutes lettres », avec une animation originale : une grande migration en musique des mille derniers livres passant de mains en mains, de l’ancienne
bibliothèque Saint-Blaise jusqu’à la nouvelle médiathèque Marguerite Duras. »

Nous y serons, non plus pour poser des questions à l'adjoint chargé de la Culture, mais simplement pour faire figuration, comme tout le monde.

Ce qui ne nous empêchera pas de vous raconter tout en détail