Des employés portent plainte contre B. Delanoë

Publié le

 

…Ils réclament près d’un million  d’euros d’impayés !

Lundi prochain, jour du Conseil de Paris, 137 agents municipaux travaillant à la sécurité des bâtiments de la Ville de Paris assignent Bertrand Delanoë et la Mairie de Paris devant le tribunal administratif.

Ils réclament des primes impayées depuis 2005. La somme réclamée au Maire de Paris pourrait atteindre près d’un million d’euros avec les demandes de dommages et intérêts.

Depuis des années, la Ville de Paris a « oublié » de payer des primes règlementaires votées, pourtant, par le Conseil de Paris. Ces arriérés  concernent  des primes pour des  agents travaillant le dimanche, ainsi que des primes liées à la sécurité.

Les agents municipaux, soutenus par le syndicat Supap-FSU, ont décidé de porter ce conflit avec leur employeur devant la justice, après que de nombreux courriers envoyés à Bertrand Delanoë soient restés sans réponse.


 

Communiqué de presse du 25 mars 2010

Commenter cet article

AFP 31/03/2010 18:38







137 agents de la ville de Paris portent plainte pour des arriérés de prime

PARIS, 31 mars 2010 (AFP) - Cent trente-sept agents de la ville de Paris
travaillant à la surveillance de bâtiments administratifs ont déposé un
recours devant le tribunal administratif contre la ville en raison
d'arriérés de primes, a annoncé mercredi le syndicat Supap-FSU (personnels).
"De nombreux agents de la Ville de Paris (137 personnes) travaillant
dans le secteur de la surveillance, viennent de porter plainte contre le
maire de Paris Bertrand Delanoë devant le tribunal administratif",
précise dans un communiqué le Supap-FSU (syndicat unitaire des
personnels des administrations parisiennes), majoritaire dans les
bibliothèques et musées de Paris.
Cette juridiction a été saisie lundi et mardi. "La somme demandée
pourrait atteindre 1 million d'euros avec les dommages et intérêts",
selon le Supap-FSU.
Cette "prime de sujétion spéciale" avait été créée en 1989 pour les
agents travaillant dans les jardins et musées, et n'incluait pas les
agents de surveillance spécialisée, qui n'existaient pas à l'époque.
Après un mouvement social, cette prime a été élargie aux agents de la
direction de la prévention et de la protection (DPP), à compter du 1er
janvier 2009, alors que le syndicat Supap-FSU réclame une rétroactivité
au 1er janvier 2004.
Dans un communiqué, la mairie a rappelé que "l'année dernière, la
municipalité a accepté d'élargir le bénéfice de cette prime à compter du
1er janvier 2009 aux personnels de la direction de la prévention et de
la protection (DPP)". En tout, 190 agents sont recensés à la
surveillance de la DPP.
"Si cette organisation syndicale souhaite poursuivre son action dans un
contentieux juridique, la juridiction administrative tranchera", a
ajouté la mairie.






  






supap 31/03/2010 16:35



De nouveaux rebondissements à la Mairie de Paris


http://www.hns-info.net/spip.php?article22637



supap 29/03/2010 17:56


Voici le bon lien des partisans de Ségolène
http://desirsdavenir-orange.over-blog.com/article-paris-des-employes-portent-plainte-contre-delanoe-47448322.html


supap 29/03/2010 17:51


Voir l'article du "Parisien", les mensonges de la Mairie et nos rectifications
http://www.leparisien.fr/abo-paris/les-agents-de-surveillance-vont-attaquer-le-maire-28-03-2010-867204.php

Voir aussi sur 20minutes
http://www.20minutes.fr/article/393622/Paris-Des-agents-attaquent-Delanoe.php

C'est aussi sur le site des partisans de Ségolène!
http://desirsdavenir-orange.over-blog.com/article-paris-des-employes-portent
plainte-contre-delanoe-47448322.html

et sur HNS-Infos
http://www.hns-info.net/spip.php?article22532

et sur ce blog!
http://jacques.tourtaux.over-blog.com.over-blog.com/article-paris-des-employes-portent-plainte-contre-le-maire-socialiste-delanoe-ils-reclament-pres-d-un-million-d-euros-d-impayes-47423253.html