Compte rendu de la manifestation et de l'audience à l'Hôtel d'Albret

Publié le par Intersyndicale

CFTC CGT FO  UNSA Supap-FSU

 

Mercredi 25 novembre 2009 les bibliothèques parisiennes étaient en grève à la suite de l’assemblée générale du 5 novembre et rappeler à la Direction des Affaires Culturelles les revendications qui sont toujours en cours et concernant la sectorisation, la mutualisation, les effectifs, la RFID... mais aussi pour réaffirmer le maintien du service transport sein du SDE

Cette journée a été un vrai succès de mobilisation : 90% des bibliothèques touchées avec des chiffres de grévistes allant de 50% à 100% selon les établissements. Malgré la pluie, de nombreux collègues se sont réunis, à partir de 13 heures dans la cour de l'Hôtel d'Albret, sous surveillance policière RG, vrais policiers  (des vigiles d’une boîte privée ALTAÏR avaient même été recrutés en plus !…comme quoi, quand on veut embaucher, on peut sans regarder à la dépense.).

Une délégation des personnels a été reçue par la directrice, Mme Engel, M. Etienne du Cabinet de M. Girard, Mme Rialle-Salabert, Mme Paternot, M. Pilon et M. Lugaro. Rappelons que l’actuel conflit a été déclenché par la décision de la DAC de « liquider » le service des transports en transférant ses missions aux TAM. La prestation du service des transports serait maintenue à l'identique. Quant au service proprement dit et l'avenir des conducteurs... la direction est restée dans le traitement au cas par cas, sans plus de précisions. La Directrice a engagée sa responsabilité sur les documents qui ne seraient pas livrés dans les bureaux selon l’engagement de la DALIAT.

Concernant la sectorisation et la mutualisation des bibliothèques, la direction a émis des démentis timides sur la possibilité de déplacer les personnels sur les établissements. Idem concernant la création des 4 "chefs de secteur" dont le rôle reste pour le moment un peu flou.

Il est clair que la mobilisation de l’ensemble des personnels oblige la DAC à freiner ses projets de transformation du réseau (ex : le prêt inter-bibliothèque renvoyé aux calendes grecques… et le référencement « Livres-Hebdo » serait rétabli sur les listes du SDE.)

 

Il faut continuer à faire circuler la pétition de l’intersyndicale et rester mobilisés.

Publié dans Transports

Commenter cet article

supap 30/11/2009 16:10


Voir le" "Delanopolis"" qui a toujours de bonnes idées
http://www.delanopolis.fr/L-ire-magazine_a604.html?preaction=nl&id=7921412&idnl=59366&