BIBLIOTHEQUE/GREVE : APPEL A LA GREVE LE 31 MAI 2007

Publié le par INTERSYNDICALE

CFTC, CGT, FO, SUPAP-FSU, UNSA
Dimanche : le jour du saigneur !!!!!!!!!!!!!!!
Le 31 mai prochain, va se tenir le CTP de la DAC pour décider d’ajouter un nouveau cycle de travail allant du mardi au dimanche pour les personnels des bibliothèques ; la Mairie de Paris entend faire sauter le verrou du repos dominical pour les services publics parisiens sans qu’il y ait aucun accord majoritaire avec les partenaires sociaux. Ceci en dépit de l’opposition des personnels, notamment celle des agents immédiatement concernés.
Les élus ont beau nous dire que cela ne concerne que les bibliothèques Yourcenar et Truffaut, nous savons qu’il n’en est rien et que demain ces ouvertures se généraliseront ;
La Municipalité entend passer en force et a eu le bon goût de nous envoyer cette délibération entre les deux tours des présidentielles ;
Elle n’envisage pas la tenue d’un pré-CTP démarche pourtant  habituelle à la DAC. Cette délibération devrait passer au Conseil de Paris de juillet : excellente et élégante manière d’empêcher la mobilisation des personnels !!!
Un dialogue tronqué a marqué l’ensemble des réunions que nous avons pu avoir. Ce CTP ne sera pas un lieu de discussion. Nous demandons donc à la Ville de geler ce projet et dorganiser une vraie discussion.
L’intersyndicale  appelle l’ensemble des personnels des bibliothèques à faire grève le 31 mai massivement, à la fermeture des établissements, à un rassemblement à lhôtel de Ville.
L’intersyndicale boycottera ce CTP et appelle les organisations syndicales qui n’en font pas partie à ne pas cautionner ce passage en force contraire aux principe du dialogue social et du fameux gagnant-gagnant.
 Rien n’est encore fait. Venez nombreux afin que tous ensemble nous puissions préparer une mobilisation forte pour faire reculer la Ville de Paris Le jour du CTP nous devons tous nous rassembler pour nous faire entendre.
 

Publié dans BIBLIOTHEQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article