Agression dans les rues de Paris ! Un employé du service de la propreté envoyé à l'hôpital

Publié le

AGRESSION : UN CONDUCTEUR DU GARAGE D’AUBERVILLIER A L’HÔPITAL !

 

La Mairie de Paris nous demande de tendre l’autre joue !

 

Encore une fois, un chauffeur du service de la propreté a été victime d’une agression et s’est retrouvé à l’hôpital. Pas un jour ne se passe sans qu’un de nos collègues subisse coups, blessures et insultes diverses. Le Supap-FSU a pourtant alerté à plusieurs reprises les services de la DPE, mais la Ville de Paris décide visiblement de ne rien faire.

 

Par contre si un agent, à force de subir, réagit et réponds à la provocation, la direction devenue soudain très efficace, n’hésite pas à le sanctionner.

 

Toutefois, pour se donner bonne conscience la Ville de Paris vient de mettre en place un « stage agression » de 2 jours. Qu’apprend-on durant ce stage ? « Surtout ne pas faire de vagues et bien rester à sa place. Rester courtois en toutes circonstances, surtout ne pas répondre aux insultes, ne pas avoir de regards qu’on pourrait trouver déplacés voire agressifs et surtout ne pas gêner les riverains, ça risquerait de les provoquer. Bref ! Soyons sage et tendons l’autre joue.

 

Elus, hauts fonctionnaires de l’administration parisienne, êtes vous au courant de ce qui se passe quotidiennement dans les rues de la capitale ?

 

Il est particulièrement scandaleux que la Ville de Paris garde le silence face à ce problème. Combien de fois a-t-elle porté plainte pour protéger les personnels victimes de violence ? Le Maire de Paris, ses adjoints et les Maires d’arrondissements doivent cesser de rester silencieux sur cette situation. A moins que, par extraordinaire, ce silence complice ai pour but de ne pas froisser riverains et automobilistes qui sont  autant d’électeurs  potentiels? 

 

Cette situation est d’autant plus scandaleuse que le Supap-FSU avait alerté Bertrand Delanoë, lors d’une audience en décembre 2010, des violences touchant les personnels, notamment à la DEVE, la DJS et la DPE.

 

Le Maire de Paris avait promis qu’il se pencherait lui-même sur cette question.  Depuis, on ne voit rien venir. Il a du confondre avec les bureaux de l’Hôtel de Ville qui eux sont bien protégés par de nombreux vigiles.

 

Le Supap-FSU exige de la Mairie de Paris qu’elle prenne enfin ses responsabilités, qu’elle protège ses agents et leurs garantisse de bonnes conditions de travail en toutes circonstances, comme elle en a l’obligation !

 

Voir aussihttp://dacsupap.over-blog.org/article-violences-urbaines-le-supap-fsu-intervient-dans-le-debat-58444767.html

 

Et aussi: http://dacsupap.over-blog.org/article-menaces-de-mort-au-centre-sportif-curial-62059226.html

Publié dans AUTRES DIRECTIONS

Commenter cet article