DAC Génération précaire

Publié le par intersyndicale

Vacataires, contractuels, contrats aidés
des musées et des bibliothèques

tous à L’ASSEMBLEE GENERALE
JEUDI 10 JANVIER 2008

Le « vrai- faux » concours des ex-magasiniers de bibliothèques a permis le recrutement de 55 personnes issues des bibliothèques semble t-il (plus 6 de l’extérieur), bravo à tous!!
Toutefois, la précarité à la DAC reste préoccupante, car on compte à ce jour environ 70 collègues dans les bibliothèques et une centaine dans les musées en situation de précarité.

D’autant que le récent concours des bibliothèques s’est déroulé dans des conditions « spéciales » : refus de la Ville de Paris d’accepter la représentante syndicale du Supap-FSU (pourtant élue CAP)  aux épreuves et questions insistantes sur le dimanche et les extensions d’horaires.
Il s’agit pourtant «d’un non concours» de catégorie C (échelle 3) rappelons le ! Et ce sont les syndicats qui sont généralement traités d’idéologues !!!

La situation à la DAC reste inquiétante : aucun précaire ne doit être oublié, aucun d’entre eux ne doit être isolé !

C’est pourquoi la présence de tous les précaires est nécessaire.
Que chacun d’entre vous titulaire, précaires, fasse passer l’information (tout le monde n’a pas accès aux mails), facilite la venue des non titulaires à cette réunion, recense la situation de précarité dans sa bibliothèque. Que chacun réfléchisse  aux actions à préparer…..

    TOUS A L’AG DE L’INTER SYNDICALE
        (CFTC, CGT, FO, SUPAP-FSU, UNSA)
    LE 10 JANVIER 2008 BOURSE DU TRAVAIL
        A partir de 10 heures-   salle Jean Jaures

Publié dans Non titulaires

Commenter cet article

bertrand 05/01/2008 14:52

Pour compléter le précédent commentaire, l'idée est de profiter des échéances electorales qui arrivent pour faire pression sur la ville, seule démarche efficace.
A l'image du collectifs "génération précaire" qui avec des masques blancs qui cachaient leur visage, pour dénoncer les stages abusifs,ont eu une forte couverture médiatique.
Une mobilisation (avec d'autre associations ou collectifs?) en lien avec la précarité et la culture, peut déboucher sur une pression mediatique, donc politique.
C'est pourquoi la date du 10 janvier peut être très importante.
Ca peut être le départ de quelque chose.
Il faut être optimiste
(remenber les chaises du Petit Palais, la fermeture annulée de Vaugirard, et le moratoire sur le Wi-fi)

bertrand 05/01/2008 14:43

Cette assemblée génerale est très importante. On dispose déjà de quelques chiffres dans les bibliothèques. Il y a eu 117 inscrits pour la formation au concours. 27 d'entre eux ont vus leurs candature rejetée sans aucun motif. Sur les 90 restants (tient un chiffre rond) 52 on été reçus. Il reste donc au minimum 65 non titulaires dans les bibliothèques. Avec les musées on arrive a un chiffre entre 150 et 180 ( a comparer avec les effectifs de catégorie C soit 600 personnes) soit 25% des effectifs travaillant à la DAC