BOYCOTT DES AMENDES DANS LES BIBLIOTHEQUES :

Publié le

CA MARCHE !

 

Continuons le mouvement

 

 

Pourquoi il faut continuer :


Parce que la Ville de Paris n’a toujours pas répondu aux revendications des personnels : Maintien de la bibliothèque Vaugirard comme bibliothèque de proximité, abandon des projets de tutelle de la bibliothèque Yourcenar sur Vaugirard et de Baudoyer sur l’Isle St Louis, mauvaises conditions de travail, effectifs insuffisants. A cela s’ajoute la captation de postes budgétaires des bibliothèques et musées pour financer l’école de Physique-Chimie (ESPCI), les 4 postes d’assistants supprimés au dernier concours, les AAB qui ne peuvent postuler qu’à des postes de AASM.

 

Parce que la perception des amendes est illégale. Il n’existe pas de comptabilité publique pour cette perception dont le fruit échappait de toutes façons aux bibliothèques. Il est légitime de les boycotter. D’ailleurs l’absence de réaction de l’administration prouve qu’elle ne peut s’y opposer.

Quels sont les résultats ?

Bien qu’il soit difficile d’avoir des chiffres précis (vu l’opacité des procédures), dans de nombreux endroits la baisse est spéctaculaire, dans des proportions de 80% parfois. C’est donc plusieurs dizaines de milliers d’euros, peut être des centaines de milliers, qui sont soustraits des poches du trésorier général.

 

Boycott : Mode d’emploi.

Continuons systématiquement à supprimer les amendes dès le premier euro, au prêt, au retour, aux inscriptions.

Cliquons sur l’icône du tiroir caisse. Touchons la ville de Paris là où ça fait mal (le portefeuille)

Publié dans BIBLIOTHEQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article