Service sécurité incendie dans les Musées : Y a l'feu !

Publié le

SERVICE DE SECURITE INCENDIE DANS LES MUSEES.

Y AT’IL LE FEU!?

 

La réglementation oblige la Ville de Paris à doter ses établissements « de 1ère catégorie », c’est à dire pouvant recevoir un public supérieur à 1500 personnes, d’un service de Sécurité Incendie et d’Aide aux Personnes (SSIAP).

Cela concerne au moins 3 musées parisiens :

Le musée du Petit Palais, le musée Carnavalet et le Musée d’Art Moderne.

 

Ce nouveau service se compose d’un centre névralgique, le Poste Central de Sécurité doté d’un système de détection centralisé (les moyens matériels) et d’un service de sécurité incendie (les moyens humains) composé de personnels qualifiés.

 

CES CONDITIONS NE SONT AUJOURD’HUI PAS REUNIES!

 

Dans le cadre de la mise en place de la filière « sécurité incendie » votée par la Ville de Paris en 2007, les titulaires du diplôme SSIAP, en exercice, doivent passer un examen professionnel en juin 2009. Malheureusement, cet examen n’a été annoncé aux agents concernés il n’y a que quelques jours seulement et un nombre important d’entre eux l’ignore encore.

 

Devant ces délais intenables, il faut savoir que la Ville de Paris n’a pas pu (ou pas voulu?) mettre en place un cycle de formation et de préparation, malgré les engagements de la DRH.

Cette procédure mal engagée concerne bien sûr l’ensemble des personnels travaillant dans la sécurité incendie de tous les musées municipaux (Victor Hugo, Bourdelle, Cernuschi, La Vie Romantique etc.…)

 

Quel sera le contenu de cet examen ?

Qui composera le Jury ?

Exclusivement des titulaires du SSIAP ou bien un jury sans qualification particulière ?

Une formation est elle prévue pour les mois d’avril et mai ?

 

Les candidats viennent d’horizons très variés (travaillant de nuit ou de jour, travaillant dans des sites équipés des dernières technologies ou pas, entourés d’un encadrement qualifié ou non)

Si il n’y a pas de pratiques et de formations communes sur le même matériel, permettant aux agents de réussir cet examen, il y aurait manifestement une rupture d’égalité entre les personnels.

 

Si la Ville de Paris ne peut être en mesure de donner une formation adaptée à tous les agents concernés dans les jours qui viennent, nous demandons que l’organisation de cet examen soit repoussée, pour permettre que la mise en place de la filière «sécurité incendie» se fasse à égalité de chance pour tous et qu’elle permette la mise en place, de manière professionnelle, d’un véritable Service de Sécurité Incendie et d’Aide aux Personnes.

 

Il serait inimaginable que la Mairie de Paris ne se saisisse pas de cette opportunité.

 

Nous demandons une réunion immédiate avec la DRH et la DAC pour pouvoir aborder tous ces problèmes.

Publié dans MUSEES

Commenter cet article

sécurité incendie maroc 21/03/2016 13:41

Nos équipes de professionnels hautement qualifiés et ayant suivi les meilleures formations incendie spécialisés dans des institutions internationales, vous accompagneront pour faire de vos projets résidentiels, ERP , IGH , industriels ou autres un havre de sécurité optimale

Maxime 22/11/2014 10:44


Ceci est très vrai, il faut donc continuer dans la voie de la prévention par le connaissance ! Merci pour toutes vos infos !


Maxime du site http://www.1detecteur2fumee.com

Confiance 28/06/2010 09:01



Depuis quand le Musée Carnavalet est-il en 1re catégorie ?


Le Musée Carnavalet est en 3e catégorie, c'est-à-dire moins de 701 personnes. Si vous voulez être crédible, il faut écrire la vérité, pas ce qui vous arrange.



francois 19/12/2014 17:46

effectivement, cela change beaucoup de choses concernant la réglementation, pas d'obligation d'avoir un électricien pendant la présence du publique, site classé donc adaptation de la réglementation par les architectes des bâtiments de france

Sécurité incendie 30/07/2009 09:53

" Les incendies ne sont pas nécessairement dus à une mauvaise installation électrique mais bien souvent à un mauvais usage de la part des personnes."Ceci est très vrai, il faut donc continuer, et augmenter les prévention, et nous parler des risques et de ce qu'il faut faire en cas de danger. Merci pour toutes vos infos !

supap 08/04/2009 18:09

Suite à nos interrogations, semble t-il légitimes, voici le communiqué de la Ville de Paris

Projet de programme pour la préparation à l’examen professionnel d’accès à la spécialité sécurité incendie

 
 
 
1- L’examen 
 
1-1 Epreuve écrite d’admissibilité :
Epreuve composée d'un questionnaire à choix multiples et de questions ouvertes, destinées à apprécier les connaissances de base liées aux missions des adjoints d'accueil, de surveillance et de magasinage spécialité "sécurité incendie", le sens pratique, la capacité d'initiative et l'aptitude à rédiger un court texte. (durée 2 heures - coef. 1)
 
1-2 Epreuve orale d’admission :
Entretien avec le jury, sans préparation, destiné à apprécier les capacités des candidat(e)s à exercer les fonctions d’adjoint d’accueil, de surveillance et de magasinage dans la spécialité « sécurité incendie », qui débute par une présentation (exposé du parcours professionnel) de 3 à 4 minutes.
(durée : 15 minutes – coefficient 2).
 
Peuvent seul(e)s être autorisé(e)s à se présenter à l’épreuve orale les candidat(e)s ayant obtenu à l’épreuve écrite un total de points fixé par le jury.
 
 
2- Préparation DAC
 
2-1 Préparation à l’écrit (entre début mai et mi juin):
 
- préparation au QCM et aux réponses aux questions ouvertes
 
- examen blanc et séance de restitution
 
 
 
2-2 Préparation à l’oral (si possible sensibilisation en juin puis entre le 31 août et le 18 septembre session pour les admissibles):
 
- planifier une préparation à l’oral avec 3 ou 4 professeurs en alternance ou en commun selon disponibilité (techniques de base + travail sur la motivation et la prise de décision).
 
- prévoir des groupes plus réduits (8-10 maxi) sur des durées de 3h30 maxi