LECTURE PUBLIQUE à PARIS :

Publié le par Intersyndicale

CHRONIQUE D’UNE MORT ANNONCEE

 

Le budget pour l’acquisition des documents dans les bibliothèques de la Ville de Paris a baissé de plus de 30% ; 28% pour les livres aussi bien dans les bibliothèques de prêt que les patrimoniales ; plus de 30% pour les CD.

 

La culture de proximité est en danger !

 

Avec la fermeture programmée de la bibliothèque Vaugirard par Monsieur Girard, Adjoint à la culture et par Madame Hidalgo, première adjointe au Maire.  Cette bibliothèque très populaire dans le 15eme arrondissement et deuxième bibliothèque du réseau en chiffre de prêt est l’une des plus fréquentées de la Ville. Les postes budgétaires pour les personnels qui y travaillent ont été supprimés.

 

Un gouffre entre le discours politique et les choix stratégiques.

 

Du 4 au 8 juin 2009, la Ville de Paris va organiser la première édition du festival littéraire Paris « en toutes lettres ». Les personnels ; professionnels et usagers sauront se saisir de ces journées pour affirmer leur désir et volonté de défendre :

·       une politique de lecture publique dynamique et de proximité

·       les bibliothèques (leur fonctionnement, leurs collections) et entre toute la bibliothèque Vaugirard devenue malgré elle l’emblème de ce combat.

 

Il faut que cesse l’obstination de la Ville de Paris de privilégier l’événementiel au détriment du service public quotidien auprès des parisiens. Actuellement, ce sont les personnels qui voient leurs conditions de travail se détériorer, qui doivent faire face aux dysfonctionnements, ralentissements, blocages, qui doivent assumer auprès des usagers les choix de la Mairie en terme d’économie budgétaire.

 

L’intersyndicale appelle tous les personnels des bibliothèques à une Assemblée Générale à la Bourse du Travail : salle Jean Jaurès pour le mardi 17 mars de 9 h à midi ; métro République.


CGT   FO   SUPAP-FSU   UNSA

Publié dans BIBLIOTHEQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article