Adéquat comme ils disent !!!

Publié le par Intersyndicale

Chers collègues,

 

Comme vous commencez à le savoir, il y a quelques problèmes à la Médiathèque Marguerite Yourcenar, sise au 41 rue d’Alleray dans le 15ème. Aussi, un préavis de grève avait été déposé par l’Intersyndicale pour le deuxième dimanche consécutif (à la demande de la quasi-totalité des agents de la Médiathèque), une demande de moratoire pour l’ouverture au public le dimanche avait été formulée pour essayer de trouver une solution d’attente.

 

Quelle ne fut pas la surprise des agents et des syndicalistes présents dimanche 14 septembre au matin de voir affiché sur les parois intérieures de la Médiathèque le texte que vous pourrez lire (dès qu'une solution technique sera trouvée) dans les commentaires de cet article. 

Il mérite une analyse sémantique quasi-structurale approfondie. Manifestement, c’est de la langue de bois ( haute époque, E.N.A rue saint-Guillaume 1975 ). Plus sérieusement, l’illustre rédacteur a péché par omission : il ne signale pas qu’il s’agit d’un mouvement gréviste de longue durée, précédé par une « crise managériale » pour reprendre ses propres termes utilisés antérieurement et surtout il y a un gros mensonge sur le recrutement de « deux personnes supplémentaires » il s’agit en fait de 2 étudiants vacataires !

 

Rappelons ici les demandes fonctionnelles et raisonnables des professionnels qui s’appuient d’ailleurs sur l’engagement de l’Exécutif lors du débat au Conseil de Paris au moment de la mise en place du nouvel établissement : recrutement d’une équipe de dix professionnels titulaires supplémentaires.

 

Le public que nous avons rencontré, à l’occasion de ce piquet de grève, a compris dans son immense majorité ; la situation ; il faut noter l’absence de la Direction qui n’a envoyé personne « sur le front » : la COMM c’est un vrai métier ! 

  

Info de dernière minute : la Directrice souhaite nous rencontrer mercredi 17 septembre en soirée : à plus sur les ondes…………..

 

CGT, CFTC, FO, UNSA, SUPAP-FSU

Commenter cet article

supap 20/09/2008 11:17

Troisième semaine de grève, et donc 3ème dimanche fermé.La Ville de Paris refuse d'ouvrir toutes négociations. La démocratie sociale, et le dialogue est donc en marche à Paris.Un nouveau préavis est déposé pour le dimanche 28 septembre.La Ville ne semble donc pas si interressée que ça d'ouvrir le dimanche semble-t-il.Et pendant ce temps là aucune nouvelles de Girard. (Mais où se cache t-il donc?)Pas de nouvelles d'Hidalgo non plus. Ce qui se passe dans son arrondissement ne la préoccupe guère.Rendez vous tous les dimanches pour un rassemblement de soutien à 11h. Peut être y verrons nous nos courageux édiles?