Journal de 13h FRANCE 2 26/05/08

Publié le

Dossier: CULTURE

Source: FRANCE 2

~

FRANCE 2 JOURNAL - Le 26/05/2008 -13:26:23 à 13:29:35

 

OLIVIER GALZI

 

Le Wifi peut-il être dangereux ? Le Wifi c'est tout ce qui est technologie sans fil, or il faut savoir que quand il n'y a pas de fil, et bien ce sont les ondes qui transportent les informations et de plus en plus, sans le savoir, nous sommes traversés par une véritable toile d'araignée d'ondes magnétiques. Cela peut-il avoir des conséquences sur notre santé ? Éléments de réponse avec François-Julien PIEDNOIR.

 

FRANÇOIS-JULIEN PIEDNOIR

 

Chut, silence obligatoire en bibliothèque. Eteignez vos portables, et pourquoi pas, bientôt, le Wifi. 5 bibliothèques parisiennes ont débranché leurs bornes Internet sans fil, dernière en date la bibliothèque Sainte Geneviève, un

employé faisait des malaises depuis l'installation de ces petits boitiers.

 

YVES PEYRE, DIRECTEUR DE LA BIBLIOTHEQUE

 

Débranchés, désactivés il y a une semaine.

 

FRANÇOIS-JULIEN PIEDNOIR

 

Désactivés, car des dizaines d'employés, comme ces deux documentalistes, ont ressenti les mêmes symptômes depuis que le Wifi est installé dans leur bibliothèque.

 

ISABELLE GRACY, BIBLIOTHECAIRE

 

C'était systématiquement des maux de tête hyper violents, avec une sensation d'oppression au niveau du crâne et ça je ne l'ai plus ressenti depuis que la borne Wifi a été déconnectée, je n'ai plus jamais ressenti ça.

 

FRANÇOIS-JULIEN PIEDNOIR

 

Le Wifi pousse partout, 450 bornes rayonnent à Paris, dans les jardins publics, dans les gares, les restaurants s'y mettent aussi, et bien sûr chez soi. Parfois des dizaines de connexions, celles des voisins, traversent un même

appartement.

 

INTERVENANT

 

Vous voulez que je regarde un peu partout combien vous avez ?

 

FRANÇOIS-JULIEN PIEDNOIR

 

Ces membres de l'association Robin des toits alertent les particuliers et les pouvoirs publics sur les dangers du Wifi. André prend des mesures, il est militant et électro-hypersensible, toutes les ondes, dont le Wifi, le rendent

malade.

 

ANDRE BONNIN, ASSOCIATION ROBIN DES TOITS

 

Je suis protégé par des vêtements, là j'ai un gilet qui blinde, qui ne laisse passer aucun champ électromagnétique, en argent, qui est recouvert d'argent,et une casquette, pareil, qui contient une feuille d'argent, un tissu avec une

grande partie d'argent dedans, qui blinde complètement.

 

JOURNALISTE

 

Parce que sinon ?

 

ANDRE BONNIN

 

Sinon j'ai du mal à finir mes phrases, à me concentrer, à réfléchir et j'ai des douleurs très fortes.

 

INTERVENANT

 

... vous êtes à 2 volts, 2.02, donc ce n'est pas idéal.

 

FRANÇOIS-JULIEN PIEDNOIR

 

2 volts par mètre émis par ce boitier, c'est bien en dessous des normes françaises, et pourtant c'est déjà trop pour cette association.

 

ETIENNE CENDRIER, ASSOCIA TION ROBIN DES TOITS

 

On est soumis à des espèces d'effets micro-saccades, mlcromitrailleuses d'ondes, et c'est ça qui provoque les problèmes sanitaires.

 

FRANÇOIS-JULIEN PIEDNOIR

 

Des effets sur la santé recensés par une étude internationale sur les ondes électromagnétiques, risques sur l'ADN, risques de cancer, pathologies cardiaques ou neurologiques. Le gouvernement français a donc demandé à l'Agence de sécurité sanitaire de lui rendre un rapport sur les ondes, d'ores et déjà comment explique-t-i1les symptômes ressentis par certaines personnes.

 

OLIVIER MERCQUEL, AGENCE FRANÇAISE DE SECURITE SANITAIRE DE L'ENVIRONNEMENT ET DU TRAVAIL

 

Peut-être une peur devant l'apparition de nouvelles technologies, je crois que c'est des situations qu'on a déjà vu historiquement avec d'autres nouvelles technologies, l'électricité, les fours à micro-ondes. Sur la base de ce qu'on

connait, de l'exposition des personnes aux rayonnements Wifi aujourd'hui, on ne peut pas affirmer qu'il y ait des effets identifiés pour la santé.

 

FRANÇOIS-JULIEN PIEDNOIR

 

En attendant la sortie du rapport les associations anti Wifi souhaiteraient qu'on applique partout le principe de précaution.

 

JANINE LE CAL VEZ, ASSOCIATION PRIARTEM

 

On retrouve exactement le même problème et le même processus de déni d'ailleurs, au niveau des industriels, que sur l'amiante ou que sur le tabac, d'ailleurs, c'est exactement la même chose.

 

FRANÇOIS-JULIEN PIEDNOIR

 

Dernière rébellion en date contre le Wifi, des parents d'élèves inquiets à Courbevoie. La mairie a décidé d'abandonner le Wifi dans toutes les écoles, en invoquant le principe de précaution.

Publié dans wifi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bertrand 04/06/2008 13:37

cher aldayrNous n'avons pas la prétention d'être un blog scientifique.Nous avons été saisis par des personnels et le rôle d'un syndicat et de les aider. La Ville de Paris n'ayant pas pris en compte ces demandes, elle se retrouve aujourd'hui avec un gros problème sur les bras.Le débat nous l'impulsons parmis d'autres, nous n'avons pas de réponses définitives.Maintenant votre commentaire contient des assertions qui ne sont rien d'autres que des lieux communs, et qui prouve que le manque de sérieux est assez partagé. Vous ne connaisez pas ces personnes, en tout les cas moins que moi pour la plupart d'entres elles, et vous ignorez donc si elles sont plus exposés ailleurs ou non. Personellement je n'en sait rien. La ville n'a en tout cas pas fait d'enquêtes. Quans a comparer Wifi et émeteurs de téléphonie mobile, ce que je peut affirmer, c'est que certaines bornes Wifi étaient activées 24h sur 24, dans des lieux clos a quelques mètres (parfoit un mètre) des personnels.J'attend que des gens sérieux et qui n'utilisent pas les premiers clichés venus, nous fassent la démonstration de nos erreurs. Les seuls qui se sont manifestés jusqu'a maintenant prennet l'affaire avec attention et vigilances.Par rapports aux attaques (parfois completement hystériques) que l'on entend depuis 10 mois maintenant, les choses on considérablement changés.Pour plus d'information cherchez d'autres sites sur le net en tapant "moratoire wifi" et vous verrez que les choses sont assez compliquées.Veuillez recevoir, cher aldayr, mes salutations les plus cordialesbertrand Pieri (supap-FSU)

Aldayr 03/06/2008 19:13

Il est reconnu que certaines personnes soient plus sensible aux ondes électromagnétiques, néanmoins ce débat rappel quelque peu le débat dans les années 50 sur la télévision et de la pose des éméteurs télé, ou pendant 10 ans ou a entendu n'importe quoi à ce sujet : les gens vont avoir des cancers, des tumeurs, ....bref 50 ans après, c'est pas les ondes qui ont fait du mal au cerveau, c'est la qualité des programmes.Si on regarde de plus près, la plupart des gens qui ont demandé la désactivation sur leur lieux de travail du Wiffi, c'est n'importe quoi car ils sont encore plus exposé chez eux que dans une bibliothèque ou sur leur lieux de travail, car ils ont des voisins qui ont un routeur wifi, de plus le wifi n'est vraiment pas fort au regard des relais de téléphonie mobile, qui eux représentent plus de danger, il ne faut pas se tromper de débat, fustiger le wifi s'est pas sérieux.Si voulez convaincre avec vos idées, il faut être sérieux, hors  c'est pas le cas sur ce site.

bertrand 01/06/2008 12:23

Très interressant, les propos de M. Merkel de l'AFSSET. Ont en retient que:1) On ne sait pas grand choses, pas plus lui qu'un autre.2) Ces gens ont tout simplement peurs des nouvelles technologies.Nous tenons là, sans aucun doute un futur prix Nobel, car la science vient d'avancer à grand pas après de tels arguments

bertrand 01/06/2008 12:17

En plus de ce reportage, deux autes ont été programmés le même jour l'un sur France 5 "le magasine de la santé" et l'autre au sur Arte au journal de 19h. Les images sont disponibles sur le site "next-up.org".A voir également lundi 2 juin sur France 3 à 20h50, une grande émission sur la santé et l'environnement qui devrait aborder le sujet.