MMY : Au secours ! Ils sont devenus fous !

Publié le

MÉDIATHÈQUE MARGUERITE YOURCENAR


Manque d’effectifs, manque de titulaires, manque d’encadrants, disfonctionnement du système « RFID », absence de maintenance technique, conditions de travail déplorables notamment le dimanche : Le premier bilan de l’ouverture de la Médiathèque Yourcenar n’est pas brillant, malgré le discours triomphaliste du bureau des bibliothèques.

 

L’OUVERTURE DU DIMANCHE NE SE PASSE COMME CONVENU.

 

Les personnels ne font pas un dimanche sur cinq comme cela avait été prévu. Certains en font plus, d’autres, moins. De quelle façon ? Une sorte de bourse  du dimanche s’est constituée.

L’équilibre entre titulaires et étudiants n’est pas respecté non plus: 8 titulaires pour 8 étudiants. Les étudiants ne sont pas réellement formés au prêt ni au service public. Ils sont parfois appelés la veille pour le lendemain, personne, au Bureau des Bibliothèques, ne semblant suivre le planning et la gestion de ces personnels. Cette situation est une remise en cause flagrante de la délibération votée par le Conseil de Paris.

 

L’ensemble des personnels ne peut bénéficier du temps nécessaire aux pauses repas normalement prévues, vu le nombre d’agents présents.

Pendant la tranche horaire 12h-14heures, les deux étudiants sur place doivent se débrouiller et faire face, seuls, aux divers problèmes. Pas le temps non plus pour les personnels de prendre une courte pause pour se désaltérer car ils sont en service public toute la journée (soit six heures). De nombreuses activités ne fonctionnent pas ou fonctionnent mal (aucun médiateurs ni animateurs multimédias présents le dimanche).

Des agents titulaires confrontés à cette organisation du travail sont déjà partis!

D’autres suivront-ils? Est-ce l’amorce d’un mouvement général ?

 

De plus, en complète violation de la délibération votée au conseil de Paris (encore elle) qui prévoit l’ouverture le dimanche de septembre à juin, les responsables du bureau des bibliothèques ont esquissé le projet d’ouvrir le dimanche 6 juillet pour pallier la fermeture du dimanche 18 mai (fermeture exceptionnelle due à l’indisponibilité des serveurs informatiques de la DAC).

N’ayant pu convaincre l’équipe de Yourcenar d’ouvrir ce jour là avec un seul poste de prêt secouru pour la journée (???), ils ont imaginé cette solution rocambolesque. Au secours M. Van Den Borghe, ils sont devenus fous !!!

 

LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE  L’ACCUMULATION DES PROBLEMES.

 

Les problèmes technologiques et techniques sont très nombreux et la bibliothèque Yourcenar est livrée à elle-même. Pas de suivi par les services informatiques et le bureau des Bibliothèques (et du Multimédias ?), pas de chargé de mission informatique pour essuyer la tempête (ce serait pourtant son rôle d’assurer le bon fonctionnement du système après avoir travaillé à sa conception).

Le procédé RFID n’est pas fiable, complique les procédures, le retour et multiplie les erreurs. (Il y a des interférences de champs magnétiques entre les divers postes de prêt et de retour). Il arrive parfois que des livres rendus se retrouvent sur une carte de lecteur à son insu (Grâce aux petites pupuces !).

Au lieu d’alléger les manipulations faites par les personnels, comme on nous l’avait tant vanté, la RFID alourdit la charge de travail des collègues.

De plus, les documents présentant plusieurs supports, DVD, CD, brochures ne sont pas reconnus. La lecture des puces ne marche pas ou mal. Au moment de l’emprunt, il faut souvent recommencer et rechercher des documents rendus mais qui figurent toujours sur les cartes.

 

Là où le modernisme fait faillite, c’est qu' il n’a pas été confronté à la réalité. De fait, le public doit attendre souvent près d’une demie heure pour pouvoir emprunter les documents.

 

La signalétique est quasi absente. Ainsi, les romans sont au sous sol mais peu d’usagers le savent.

Quand à l’utilisation par les usagers du système« cyberpac» (l’ancien « OPAC ») ce n’est pas une sinécure. Les documents ont du mal à être localisé (voire à apparaître à l’écran)

 

D'UNE ORGANISATION DU TRAVAIL DEFAILLANTE VERS UNE BIBLIOTHÈQUE POUR MUTANT ?

 

- La banque de prêt, véritable erreur ergonomique, rend les conditions de travail pénibles et l’accueil du public plus difficile. La morphologie idéale, pour cette banque de prêt, est un grand torse, de longs bras et…de petites jambes. Des nouveaux mutants! Brillant n’est il pas?

- La salle de travail est noyée sous le bruit des tiroirs à DVD, conséquence du décloisonnement cher à nos concepteurs.

Il n’est donc pas rare dans ce contexte de déficience des services et de mauvaises conditions de travail de ressentir une grande tension entre les divers publics, entre usagers et personnels.

La volonté d’ouverture dominicale de la Ville de Paris ne s’est pas accompagnée des moyens nécessaires et a fait l’impasse sur une véritable réflexion.

La RFID a été mise en place sans être testée, sans être compatible avec le SIGB entraînant par la même un surcroît de travail pour tous et une inefficacité révélée. Surseoir dès maintenant à l’extension de ce système est une urgence avant l’ouverture d’autres établissements. Il faut arrêter les frais au plus vite! L’expérience du dimanche ne pourra pas non plus se faire dans ces conditions à la bibliothèque du cinéma - François Truffaut dont l’ouverture est prévue début 2009.

 

En conséquence, des mesures doivent être prises rapidement.

- Renforcement des effectifs de personnels titulaires et formés.

- Mise en place d’un planning permettant aux étudiants de connaître à l’avance leurs jours de travail.

- Pauses pour les personnels, en service public le dimanche, intégrées au temps de travail.

- Arrêt immédiat de la mise en place en place du système RFID dans le réseau des bibliothèques.

Commenter cet article

supap 16/08/2008 17:39

une information de dernière minute.Le responsable de Yourcenar, bien connu pour avoir des caches secrètes dans plusieurs etablissements, est en train de déménager, aujourd'hui samedi 16 août, les caves de la rue le goff. Il a même amené une camionette pour celà!!Ca lui a prit toute l'après midi.Les choses évoluent donc. A suivre également les cachettes de rostand.Nous faisons une petite visite à Yourcenar la semaine prochaine, avant l'AG du 28 août programmée avec les personnels

supap 24/07/2008 16:28

La réunion qui s'est tenue aujourd'hui jeudi 24 juillet a duré 4 heures.Toutes les revendications des personnels a été entendue par la DAC, et rien n'a été dénié.Les problèmes structurels du batiment (chauffage, ascenseurs, eau chaude etc...) vont être résolus dans les prochaines semainesLa banque de prêt sera changé pour début 2009, une solution transitoire sera proposée dans les jours qui viennent, mais des nouveau fauteuils vont êtres livrésDes vestiaires, une cuisine vont êtres installés. Nous avons demandé que les nouvelles platines RFID source de maux de têtes soient retirées et remplacées par les anciennes.Pour les sous effectifs (notament du dimanche) nous avons demandé que les 9 postes votés au conseil de paris en juin 2007 soient affectés à yourcenar comme celà avait été prévu.Une boite aux lettres va être installée. Bref que de problèmes pour un batiment vieux de 5 mois. Quel gâchis et quelle incompétence!Concernant le problème de l'encadrement, la DAC dénonce des méthodes inacceptables, et elles ne seront plus acceptées.Nous avons demandé que le responsable n'ai plus de contact avec aucun personnels que ce soit, ni avec le public. La DAC est d'accord avec ce postulat, et devrait décharger au plus vite le responsable de YourcenarNous avons demandé à la DAC des engagement écrit avant l'AG prévue avec les personnels le 28 août.Il devrait y avoir du changement très prochainement et très concrètementA suivre de très près

bertrand 23/07/2008 16:33

Une première réunion est déjà programmée aves le bureau des bibliothèques pour le jeudi 24 juillet.Une délégation composée de 8 personnes (dont 6 de yourcenar) sera présente à cette réunion.A l'ordre du jour les problèmes du batiments, les méthodes de l'encadrement et ses dérives, les conditions du travail du dimanche.Il sera difficille pour la Direction des Affaires Culturelles de ne pas prendre cette affaire avec toute la considération nécessaire.La suite prochainement

bertrand 19/07/2008 15:23

2 mois après ce cri d'alarme, la crise est maintenant très profonde.Les méthodes de l'encadrement déjà detestables, ont atteintes un point de non retour. Suite aux problèmes rencontrés et toujours non résolus et suite a des attitudes intolérable (et parfois illégales) à l'encontre du personnel, ceux ci ont écrit une lettre à la directrice des affaires culturelles, pour dénoncer la situation. Il y a à ce jour 21 signataires, ce qui est considérable.Une grande AG est programmée à Yourcenar le 28 Août, nul doute que la DAC aura apportée des réponses sur tous ces sujet. Une rencontre avec la DAC- burau des bibliothèques aura lieu le 24 juillet, nous attendons des premieres propositions.En tout état de cause le 28 août si rien n'est fait sera l'occasion de déposer des préavis de grèves pour tous les dimanches à venir, de faire un communiqué de presse en direction des médias, des élus du 15è, des conseillers de paris et bien sur a tous les personnels (notamment DAC,DRH,SG  etc...), sans oublier les élus (delanôé, hidalgo, girard etc...)Les autres syndicats rentreront dans la danse.Soit la crise est résolue, soit elle explose après le 28 août.La balle est  dans le camp de la Ville de Paris ( DAC ou bureau des bibliothèques)

bertrand 15/05/2008 16:03

Nous avons rencontré hier (à sa demande) mercredi 14 mai Mme Pascalis Directrice adjointe de la DAC, avec des représentants du bureau des bibliothèques.1er  point: Ils n'ont pas aimés le ton de notre tract,mais alors pas du tout,  mais ils ont admis qu'il était vrai de bout en bout!!Conséquence: la banque de prêt devrait être remplacée.Le planning des dimanches repris en main par la DAC.Les problèmes RFID doivent être réglés cet été.Des armoires, des éviers, et des fontaines d'eau vont êtres insatallés.L'aménagement intérieur doit être revu, ainsi que l'organisation interne. Ca fait beaucoup 3 mois seulement après son ouverture. Visiblement on sort peut être d'un déni de la réalité.Nous avons demandé également l'arrêt immédiat de la RFID. Il semble que la DAC (la Ville?) continue coûte que coûte a vouloir installer cette technologie pourtant pas au point.Surtout que les personnels titulaires et étudiants commencent à se plaindre de maux de tête après une exposition prolongé avec les bornes de lectures RFID situés à quelques centimètres du poste de travail. Un nouveau problème de santé au travail en perspective? A noter que l'on rentre dans un domaine comparable au Wifi, puisqu'il s'agit d'ondes électromagnétiques.A suivre