La connexion wi-fi moins performante que par fil

Publié le par Bertrand

Bonjour à tous

Voici un article posté sur le site internet 01net. Ce site est considéré comme une référence dans le domaine des nouvelles technologies.

voir lien ci-joint http://www.01net.com/editorial/377864/le-wi-fi-a-la-bnf-attendra/

et aussi sur le site d'informations générales de yahoo

http://fr.news.yahoo.com/grp_test/20080408/ttc-le-wi-fi-la-bnf-attendra-549fc7d.html


La direction de la BNF a accepté de remplacer le sans-fil par des connexions filaires. Mais elle avance d'autres raisons que celles invoquées par les syndicalistes. « Nous avons cherché la meilleure formule pour apporter le meilleur débit aux chercheurs et aux lecteurs, expliquent ses responsables. Et le meilleur service vient d'une connexion filaire. Cela permet d'apporter du très haut débit à chacun, sans partage de connexion [contrairement au Wi-Fi, NDLR] ». D'autant que, toujours selon la BNF, le sans-fil ne se justifie pas pour des places assises, où les gens ne bougent pas et ne sont donc pas dérangés par la connectique.
Dans 15 jours, une cinquantaine de places seront connectées à 10 Mbit/s. D'ici à la fin de l'année, 400 places seront concernées.
 
Voila un argumentaire que peut reprendre sans problème la Ville de Paris. Surtout que la mise en place en quelques mois de 400 places est l'équivalent de l'ensemble des bornes Wifi (hotspots) installées sur toute la Ville de Paris et ce chiffre est supérieur  (et de loin!)  au total des utisateurs journalier sur les bibliothèques municipales.
 
A noter que le coût de l'installation du Wifi par la Ville de Paris est de 2 500 000 (deux millions cinq cent mille) euros, et ensuite de 500 000 (cinq cent mille) euros minimum pour son fonctionnement annuel.
 
La Ville de Paris va-t-elle prendre exemple sur la BNF?

Publié dans wifi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bertrand 01/06/2008 12:34

Pour info , un article dans la revue "capital" où un journaliste pirate les ordinateurs connectés Wifi à l'aéroport d'Orly.Conclusion: rien n'est protégé. En plus d'éventuelles conséquences sur la santé, ce n'est pas le plus efficace en terme d'accès à l'internet et au haut débit, mais c'est surtout très dangereux pour la protection des données.Qui peut défendre cette technologies après ça,