MUSEES/LES CATACOMBES : CATACOMBES DE PARIS, C'est la cata qui tombe !

Publié le par Intersyndicale

Après fermeture pour travaux, les Catacombes de Paris doivent rouvrir leurs portes dans les prochains jours. Ce lieux qui accueille d’illustres locataires, à la mondiale renommée, n’est malheureusement pas aussi plaisant pour les personnels qui y travaillent.

 

-  Pas de locaux pour se changer, se reposer et se restaurer.

- Installations électriques non conformes et dangereuses pour les agents.

- Aucune condition d’hygiène (et de sécurité)

- De nombreux personnels précaires sans équipement adéquat.

 

 

Peut être que les personnels doivent s’adapter au standing de leurs vieux locataires ?

Peut être est-ce une opportunité de renouveler les collections des catacombes avec le personnels en place ?

 

L’intersyndicale CGT, Force Ouvrière, UNSA et Supap-FSU ( La CFDT qui dans un premier temps avait donné son accord pour être dans l'intersyndicale, a finalement préféré ne pas s'y associer ) demande à M. Delanoë, Maire de Paris, Mme Colombe Brossel, Adjointe chargée du Patrimoine, et M. Christophe Girard de reporter l’ouverture des Catacombes jusqu'à la proposition de solution pour les personnels en place :

 

- Locaux pour se changer, se restaurer, se reposer (si besoin hors des catacombes)

- Un système de compensation repas pour les personnels travaillant le samedi et le dimanche

- La mise en conformité des installations électriques

- La mise en place d’un plan de déprécarisation et le maintien des horaires de travail actuels

 

Publié dans Musées - Catacombes

Commenter cet article

Bertrand 27/03/2008 13:30

surprise! La CFDT a décidée de réagir 24h après notre communiqué, et pour dire la même chose!De plus ils en appellent aux autres syndicats (c'est a dire nous mêmes) pour éventuellement bloquer les catacombes.Après avoir refusés d'êtres dans l'intersyndicale (alors qu'ils sont visiblement d'accord sur les revendications communes), les voilà qu'ils réclament le contraire. C'est a n'y rien comprendre.Drôle de statégie