17è ardt de Paris, l'Ump se venge ...

Publié le

… en faisant acte de mesquinerie.

 

Le 7 avril 2009 une grande partie des cantines scolaires du 17ème avaient été fermées à la suite d’une grève lancé par le syndicat Supap-FSU pour protester contre les conditions de travail et la précarité.

Il est vrai que seuls 11 agents sont titulaires sur les 260 que compte la Caisse des écoles du 17ème qui dépend uniquement de la mairie de l’arrondissement.

 

Un Comité Technique Paritaire (CTP) de la Caisse des Ecoles du 17ème devrait avoir lieu demain le 20 novembre dont l’ordre du jour portait sur les conditions de travail. Les deux tiers des élus de ce conseil appartenant au syndicat Supap-FSU avaient désignés un expert du syndicat pour assister à cette réunion comme le prévoient les règlements.

 

Voyant une occasion de se venger de la grève du mois de mars, la Mairie du 17ème arrondissement a décidé d’interdire la présence de cet intervenant.

 

La Ville de Paris n’était pas elle-même un modèle de dialogue social, voilà que son opposition fait pire contre les principes de démocratie et de paritarisme.

Publié dans AUTRES DIRECTIONS

Commenter cet article