Extrait conversation avec Mr Delanöe sur Rue89

Publié le par Françoise

Isines : Monsieur Delanoë, si j'ai bien compris, vous souhaitez permettre l'accès au WiFi depuis un grand nombre d'endroits à Paris. En tant que mère de famille de jeunes enfants, cette volonté me préoccupe. Nous n'avons aucun recul sur les effets nocifs du WiFi, en particulier sur le cerveau encore immature des petits. D'ailleurs, dans certains länder allemands, le WiFi est interdit dans les écoles. J'ai lu aussi que des employés de différentes bibliothèques WiFi-isées s'étaient plaints de nausées et de maux de tête. Quelle est votre position sur le sujet ?

> Bertrand Delanoë: D'abord, j'assume tout à fait qu'il faille moderniser Paris, et je crois que les 400 points WiFi gratuits sont un vrai progrès. Mais je veille bien sûr à ce que tout cela soit sous contrôle et que nous prenions un maximum de précautions. Je vous précise d'ailleurs que la charte que nous avons adoptée pour les antennes relais est certainement une des plus sévères qui existe pour les opérateurs.

> Quant aux bibliothèques, nous avons écouté les personnels et nous faisons évoluer les choses avec eux et en prenant toutes les précautions nécessaires, mais je ne suggère pas non plus de nous fermer à toutes les évolutions technologiques, sinon je ne serais pas en train de dialoguer avec vous sur Rue89.

Publié dans wifi

Commenter cet article